Moneta en automne

L’arrivée de la surjeteuse dans mon atelier a décidément confirmé mon regain d’envie de couture !

Pour la prise en main, j’ai fait un petit tour dans mes patrons de couture, et notamment incluant du jersey, après un petit Plantain basique, ma copine Maud m’a conseillé la robe Moneta de Colette

robe-moneta-bricnbroc - 3

De quoi utiliser à la fois ma surjeteuse et ce coupon ultra pas cher trouvé lors de mon passage à Paris !

Cette robe est juste parfaite : manches trois quart, une jupe froncée mais un haut bien près du corps (par rapport à la version robe de Plantain), un col bateau…

J’ai choisi de ne pas coudre les poches, et de la réaliser sans col, malgré les nombreuses variantes disponibles.

robe-moneta-bricnbroc - 4

Au final rien de vraiment difficile, sauf que je trouve que mon encolure est un peu trop large, et cela se voit surtout dans le dos. Elle est moins ajustée que la normale, mais c’est parce que j’ai encore un peu de mal à bien gérer mes marges de couture avec la surjeteuse. Par contre la technique du fronçage avec élastique (j’ai utilisé un élastique de fronçage, car je n’ai pas trouvé d’élastique transparent comme préconisé) a été parfaite, et m’a assuré une jupe qui tombe très bien je trouve.

robe-moneta-bricnbroc - 2

En résumé je suis contente de cette robe, toute simple, mais qui est super confortable ! J’ai déjà en vue  de faire une version un peu plus chaude pour l’hiver dans un jersey laine…

robe-moneta-bricnbroc - 1

A bientôt !

Rendez-vous sur Hellocoton !
Share on FacebookTweet about this on TwitterPin on PinterestShare on Google+Email this to someone